La fête de la Science 2019 en Drôme - LE BILAN

DU 1 AU 17 OCTOBRE 2019 - La fête de la Science 2019 en Drôme

La fête de la Science 2019 en Drôme

Elle a démarré le 30 septembre 2019 à Pierrelatte et s’est achevée le 27 octobre 2019 à Saint-Jean-en-Royans. Elle s’est déployée autour de 43 événements sur 28 communes du nord au sud du département pour un total de 28 manifestations tout publics et de 14 événements scolaires. Un résultat qualifié de « pari réussi » pour Les Clévos qui signaient ici leur première coordination départementale.

 

Toute l’équipe des Clévos, remercient les partenaires et tous les acteurs mobilisés sans qui la réussite de cette première édition n’aurait pas été possible ainsi que le public venu très nombreux.

 


Les catégories d’acteurs 2019

29 porteurs de projets, 87 structures impliquées
- 25 établissements scolaires : 11 écoles, 13 collèges, 1 lycée
- 31 acteurs culturels issus des réseaux lecture publique, cies artistiques,
espaces socio-culturels…
- 12 structures de médiation des sciences
- 11 organismes de l’ESR, la recherche et recherche appliquée, laboratoire départemental…
- 5 acteurs institutionnels, 2 issus du monde économique (entreprise et fondation) et
1 association

Les thématiques et les formes de médiation

 

Tous les grands domaines des sciences étaient représentés, notamment grâce à la programmation du Village des Sciences.

La thématique nationale, «  RACONTER LA SCIENCE, IMAGINER L’AVENIR », a constitué un fil conducteur majeur à la programmation du village des sciences universitaire. Au travers de 30 animations différentes, le public a voyagé  dans l’histoire des sciences actuelle, passée et future : modéliser les animaux de demain, percer les secrets de la 3D, explorer le biomimétisme à travers le pliage, questionner le phénomène de la supraconductivité, « pêcher  des crevettes » pour comprendre comment ce petit crustacé participe à la mesure de la pollution des eaux... Jusqu’au spectacle « futuriste », Corps à Corps des étudiants du Département Sciences Drôme Ardèche (DSDA), qui ont fait vivre des prototypes humains de biotechnologies…

A Lus-la Croix Haute, les étudiants en Pharmacie de Lyon ont lancé le débat du phénomène de bioluminescence des champignons en tant que source d’espoir pour l’éclairage public !!!

Globalement, beaucoup de découvertes autour des nouvelles technologies et des sciences de l’environnement attendaient les visiteurs sur l’ensemble des événements : makey-makey, 3D, codage et programmation, réalité virtuelle, mécanique simple et complexe, exposition botanique, écouter la Nature à l’aide des enregistrements d’un audio naturaliste, observer ici les orthoptères ou bien encore les fourmis là-bas, entrer dans la roulotte de la biodiversité de la LPO Drôme…

Sans oublier l’ADN de la coordination Drôme : une programmation interculturelle à la croisée des arts et des sciences à l’image de son leader, les Clévos. Au programme : des ateliers de créativité, des expériences sensorielles, une installation art-science et 17 représentations de spectacle vivant. Six spectacles distincts ont ainsi été le théâtre de la rencontre entre citoyens, jeune public, artistes et scientifiques tout en reliant la danse, la poésie, le théâtre burlesque et clownesque avec la physique quantique, la biotechnologie, la biodiversité, la lumière et la mémoire olfactive !

Crédit photo  © ViséeA